Le lien entre l’allergie et l’asthme

Fermer

L’allergie est à l’origine de l’asthme dans près de 80 % des cas. Découvrez la relation entre l’allergie et l’asthme ainsi que l’impact que peuvent avoir les allergies sur la qualité de vie.

Qu’est-ce que l’asthme ?

L’asthme désigne une inflammation chronique des voies respiratoires qui provoque des symptômes tels qu'un essoufflement, une toux et un sifflement. L’asthme peut être déclenché par une infection respiratoire ou la pollution atmosphérique, mais dans de nombreux cas, les symptômes sont dus à des allergènes tels que les pollens, les acariens, les poils et squames d’animaux.

L’allergie (rhinite allergique) constitue l’un des facteurs les plus importants de développement de l’asthme. La réaction allergique et la crise d’asthme sont essentiellement similaires, à l’exception qu’elles touchent différentes régions de l’organisme. Comme les voies respiratoires supérieures et inférieures sont reliées, l’inflammation peut s’étendre du nez (rhinite allergique) aux poumons (crise d’asthme).

En bref

  • L’asthme et la rhinite allergique co-existent souvent chez une personne : ceci s’appelle une allergie respiratoire.

L’exposition constante à des allergènes peut provoquer une inflammation pulmonaire chronique, qui aggravera les symptômes de l’asthme au fil du temps. Plus on attend avant de traiter l’asthme, plus il devient sévère ; il est donc important de diagnostiquer la rhinite allergique et l’asthme dès que possible et d’instaurer un traitement.

Qu’est-ce que la « marche allergique » ?

Les enfants qui souffrent d’une forme d’allergie finissent souvent par développer d’autres formes d’allergie pendant l’enfance. Par exemple, un enfant en très bas âge qui a des allergies alimentaires peut développer des allergies respiratoires en grandissant. Cette progression des maladies allergiques est appelée « marche allergique ». Le terme « marche » suggère que l’enfant passe d’un stade de l’allergie à un autre. Le risque de développer de l’asthme plus tard est sept fois plus élevé chez les enfants qui souffrent de rhinite allergique. Une allergie est la cause de l’asthme dans près de 80 % des cas.

L’asthme chez l’enfant

L’asthme apparaît souvent tôt. Il s’agit de la maladie chronique des voies respiratoires inférieures la plus fréquente chez les enfants du monde entier. La plupart des gens associent la respiration sifflante à l’asthme. Cependant, une respiration sifflante peut s’expliquer de différentes manières chez l’enfant. Les enfants asthmatiques peuvent présenter une respiration sifflante, une toux, une sensation d’oppression thoracique et avoir du mal à respirer. Les facteurs déclenchant fréquents de l’asthme incluent :

• Les allergènes (substances auxquelles on est allergique), tels que les pollens, les aliments, les acariens ou les poils et squames d’animaux
• les irritants dans l’air, tels que la pollution atmosphérique et la fumée de cigarette
• les infections respiratoires, telles que le rhume, la grippe, le mal de gorge et la bronchite
• l’activité physique

Des antécédents familiaux d’asthme et d’allergies augmentent également le risque de développer de l’asthme chez un enfant.

Le diagnostic de l’asthme est difficile chez l’enfant car les symptômes peuvent être dus à plusieurs affections différentes. Si vous pensez que votre enfant souffre d’asthme, consultez votre médecin qui posera un diagnostic en fonction de vos antécédents médicaux et familiaux, d’un examen clinique et d’autres tests. La spirométrie est un outil important dans le diagnostic de l'asthme. Il s’agit d’un test respiratoire simple qui mesure la quantité d’air inhalé et expiré pour voir si les poumons fonctionnent bien.

L’impact de l’asthme et des allergies

La présence d’une ou plusieurs allergies peut avoir un impact sur votre qualité de vie. Chez les enfants et les jeunes, les allergies peuvent affecter le sommeil et nuire à l’apprentissage, à la mémoire et au comportement. L’enfant est souvent isolé, en échec scolaire et parfois même souffre-douleur de ses camarades du fait de sa somnolence et ses sautes d’humeur. Chez l’adulte, les maladies allergiques peuvent augmenter l’absentéisme au travail, réduire la productivité et altérer la concentration.

L’asthme peut également nuire à la qualité de vie du patient. L’asthme peut limiter l’activité physique et les tâches du quotidien. L’asthme touche non seulement la personne affectée mais il peut aussi avoir un impact considérable sur toute la famille. Les parents sont constamment inquiets de l’état de santé de leur enfant, et les enfants craignent de refaire une crise d’asthme.

Comment puis-je vivre avec une allergie?

- ont été ajoutés à votre mur

Collectez les articles que vous jugez intéressants et sauvegardez les résultats de votre test pour les emporter à votre prochaine consultation chez le médecin.

Continuer de lire Aller à Mon mur